Un marché bio qui composte ses Restes (The barn)

CONTEXTE

The Barn est un magasin de nourriture Bio dont les produits sont vendus en vrac. The Barn composte ses déchets organiques et ceux des 6 voisins immédiats (immeuble adjacent).

Le magasin a une politique de réduction des commandes inutiles, ainsi chaque semaine un inventaire de ce qui n’a pas été vendu est fait et la commande suivante se fait en fonction.

Pour les invendus consommables, le magasin permet à des associations de récupérer les aliments. Pour les invendus non consommables, la solution choisie a été le compostage en bac.

INNOVATION

Dans le jardin adjacent, 4 compostières accueillent toutes les invendus non consommables du magasin ainsi que les biodéchets des clients et des habitants du quartier. Ce compost est géré par un Maître-Composteur employé du magasin.

Avec l'Opération Phosphore qui a mis en place un protocole de quantification, les matières qui seront compostées sont au préalable pesées. Trois flux sont mesurés : la quantité d’aliments donnés aux associations qui récupèrent les invendus ; les quantités de matières qui sont compostées et les quantités de marc de café qui sont compostées.

Le broyat nécessaire au bon équilibre azote/carbone du compost est fourni par la société Two for Trees, une équipe bruxelloise d'aménagement d'extérieurs qui livre la matière directement au magasin. Contre le broyat, des fruits et légumes sont troqués. La collaboration est donc win-win!

Toutefois, les barrières de cette innovation sont encore nombreuses : barrières règlementaires liées au compostage mais aussi de motivation et organisation pour le personnel qui a du adapter ses habitudes.

 

ET DEMAIN? 

The Barn a pour objectif de proposer à leur clients d’amener leur restes compostables, mais n’a pas d’idée précise pour une méthodologie qui permet de faire la collecte sans dépôts sauvages ou de mauvaise gestion. Ils ne savent pas non plus ce qu’ils feront du compost mûr, ils pensaient à le distribuer aux clients qui compostent, ou créer un potager et l’utiliser sur place, mais n’ont pas (encore) d’idée plus précise (écrit fin 2017).


 

 

 The Barn travaille avec l'entreprise de jardins  two for trees  qui les fournit en broyat

The Barn travaille avec l'entreprise de jardins two for trees qui les fournit en broyat