La valorisation animale

Illustration de A. Bortolotti

Définition

Processus de conversion des déchets alimentaires par voie naturelle des animaux. Trois types de valorisation animale ont été sélectionnés : les poules, les porcs et les mouches
domestiques. Cette conversion peut prendre la forme de protéines animales : viande (porcs, poules), oeufs (poules), larves (mouches) et de matières fécales (porcs, poules).

Fonctionnement

Pour ce qui concerne les poules et le porc, les céréales, les déchets organiques non issus de sous-produits animaux et les déchets verts de jardins sont distribués quotidiennement
aux poules et au porc qui sont abrités et bénéficient également d’un espace extérieur. Des abreuvoirs sont également à disposition des bêtes pour l’ingestion de l’eau. En retour,
les poules fournissent en moyenne entre 150 et 200 g de fientes par jour soit environ 65 kg de fiente par poule par an (Ciesielski, 1978) et environ 200 oeufs de 60 grammes par
an (près de 12 kg). Pour ce qui concerne le fonctionnement de la technique utilisant les mouches, le fumier (de porc par exemple) est valorisé au moyen de larves de mouches puis
valorisé en tourteau destiné à l’alimentation animale ou en biodiesel.

Variante

Les poules (2,5 kg de race belge) et le porc (250 kg de race belge, ex : piétrain) sont respectivement abrités dans un enclos 9m2 tout en bénéficiant d’un espace extérieur de 10 m2 pour les poules et de 8m2 pour le porc – celui-ci devant être régulièrement alimenté de paille. Pour ce qui est des mouches, l’installation traitement par bioconversion à grande échelle de la société Guosheng (Chine) traite environ 25 m3 de fumier frais de porc par jour. Il possède une pépinière de 2.100 m2 pour la reproduction et le développement des larves de la mouche domestique. A notre connaissance, aucune société belge ne maîtrise cette technique à l’heure actuelle.

Evaluation d’impact environnemental : + + + / +
Coût de fonctionnement** (€/kg) = 2 – 6

 

Cette fiche est issue du rapport suivant : Bruxelles Environnement, 2016. "Analyse théorique de la littérature décrivant les outils techniques de valorisation décentralisée de biodéchets des professionnels. Fiches synthétiques – Annexes ". Auteurs : A. Bortolotti, S. De Muynck et S. Kampelmann S., ULB-LoUIsE.
Vous pouvez également consulter le rapport final de l'étude.