Paillage ou mulching

Illustration de A. Bortolotti

Définition

Cette technique de valorisation consiste à couper ou broyer des déchets verts en une taille en général inférieure à 1 cm et à les disposer en couches (le paillis ou mulch en anglais) posée sur le sol. L’action consistant à répandre le matériau organique sur le sol est appelée paillage ou mulching (Qin et al, 2015). Le traitement des déchets verts est souvent effectué au moyen
d’appareils motorisés conçus pour transformer différents types de biomasse. Par exemple, la taille des tontes de gazon peut être réduite à l’aide de tondeuses munies de lames spéciales. La plupart des déchets verts ligneux (comme ceux issus des tailles d’arbres, d’arbustes ou les feuilles) peuvent être traités à l’aide d’un broyeur.

Fonctionnement

L’action de répandre le paillis peut être réalisée au moment de la découpe par éjection (des nombreux broyeurs disposent d’un tuyau d’éjection qui peut être dirigé). Il est également courant de d’abord broyer le matériau puis de le transporter et de le répandre manuellement à un autre endroit. L’intérêt principal du paillage est de réguler le microclimat du sol et d’assurer un apport en matière organique (Luo et al 2015). Des nombreuses études ont démontré que le paillage peut améliorer l’hydratation de la végétation et la composition du sol (Mulumba 2008,
Qin et al 2015, Chakraborty et al 2008). [Fig.9]

Variantes

Les variantes retenues se distinguent par le type de déchets verts traités (tontes, tailles d’arbres, feuilles) mais aussi par l’appareillage qui est utilisé à cet effet. A ce titre, il existe une
multitude de différents modèles de tondeuses à gazon qui permettent le mulching in situ. Ceux-ci diffèrent selon leur puissance, capacité, prix etc. De même, on trouve sur le marché
des broyeurs de jardinage à faible capacité et des appareils plus puissants qui permettent de traiter des dizaines de mètres cubes par heure.

Evaluation d’impact environnemental : + + +
Coût de fonctionnement** (€/kg) = 6 - 10

 

Cette fiche est issue du rapport suivant : Bruxelles Environnement, 2016. "Analyse théorique de la littérature décrivant les outils techniques de valorisation décentralisée de biodéchets des professionnels. Fiches synthétiques – Annexes ". Auteurs : A. Bortolotti, S. De Muynck et S. Kampelmann S., ULB-LoUIsE.
Vous pouvez également consulter le rapport final de l'étude.

Fiche synthétique Fr / Samenvattende fiches NL